L'infinie innocence de Dieu ...

 

 

 

     Viens et vois ton Dieu ! Qui voit ce Dieu-Enfant voit le coeur d'enfant de Dieu. Si tu colles l'oreille à ses lèvres, peut-être l'entendras-tu murmurer :" Qui me voit, voit le Père"

      Viens et vois ! Qe devant Lui, toutes tes caricatures de Dieu volent en éclats ! Que tombent les défenses que tu t'es forgées, par peur de Dieu et peur des autres ! Tes armes pour agresser Dieu et les autres, que tu les lâches ! Tes mains crispées, tes poings tendus contre Dieu, qu'ils s'ouvrent ! Reçois-le dans tes mains ! Ton Dieu veut s'y blottir !

        Peur de Dieu ? Plus jamais ! A jamais, accueille son bonheur !

        La Miséricorde, c'est maintenant un coeur, un coeur d'enfant !

       Toi et moi, nous sommes invités  à Bethléem ! Viens et vois ! Vois ton Roi dans sa naissance et reçois de Lui ton enfance ! Vois ce Dieu qui vient au-dedans, à l'intérieur, au plus intime de toi-même. Ce Dieu qui va dépendre de moi comme je dépends de Lui.