La conception immaculée de Marie 

1.

 

 

 

        Dans ce marécage où l'humanité s'enlise, s'enfonce, enfin, enfin : voici le rocher contre lequel toutes les tempêtes viendront se briser.

Dans l'obscurité de nos ténèbres, voici un pur diamant où se réfracte l'éternelle Lumière.

        Dans le gigantesque tsunami, provoqué par le séisme originel secouant l'homme, fissurant le cosmos : voici une perle scintillante des rayons du Soleil de Dieu.

        Dans un monde d'horreurs sans fin, voici la totale splendeur ! La Beauté  à l'état pur (Miss Cosmos !)

L'innocence si souvent corrompue, l'enfance si souvent pervertie, la pureté si souvent souillée, la fragilité si souvent menacée : les voici à un degré jamais atteint de fulgurance !

        D'un mot, dans un monde où la laideur nous maquille, n'est-Elle pas la Beauté faite visage ?

Sur nos chemins, la simple présence de  cette petite fille qui se sait aimée, son visage transparent à l'amour toujours jeune de Dieu, nous rendent le visage du Père " décaricaturé" de tant de masques dont on l'a affublé.  Marie est consciente de cet amour du Père et tout son être le chante : " Mon âme exalte le Seigneur".

     Dans un monde où je dois vivre sur la ligne de crête entre deux abîmes, l'autosuffisance et la désespérance, Marie m'est donnée comme un sourire qui éveille la confiance. Marie est la créature qui accueille la grâce et se laisse ajuster en permanence au don que DIeu lui fait. Elle respecte la liberté de Dieu. 

 

      On peut dire que le dogme de l'Immaculée Conception apparaît aujourd'hui comme une signature anticipée de toutes les déclarations actuelles de l'Eglise sur l'existence de la personne dès le premièr instant de sa conception.

En parlant d'un privilège à propos de Marie, il ne faut jamais oublier qu'il est fait pour être partagé. La conception de Marie dans la pure lumière, me concerne donc intimement. Aujourd'hui plus que jamais.      

    Tant de personnes ont été blessées dès le moment de la conceptions. Alors que vient faire ici la Conceptions immaculée de Marie ? Quel sens a t-elle par rapport à ma conception non seulement maculée par le péché d'origine, mais blessée par un péché précis, par un non-amour. Eh bien ! Le seul fait que l'Eglise fasse remonter à l'instant de sa Conception l'existence de Marie est ipso facto, l'affirmation de cette réalité : la vie m'a été donnée par Dieu lui-même à cet instant précis, indépendamment des circonstance précises dans lesquelles cette conception à été vécue.

      L'Immaculée Conception me révèle cette réalité sutépéfiante. Lors de ma conception, je suis aussi venu à l 'existence de manière trinitaire : le Père insufflant en moi son souffle de vie. Et cela à travers le Coeur ouvert de son Fils, puisque je suis conçu de l'Amour, dont ce Coeur est l'ultime révélation.

 

       Avec Thérèse de Lisieux, je peux m'exclamer :

 

     "Mon ciel à moi est de sentir en moi

      la ressemblance du Dieu

      qui me créa de son souffle puissant.

 

      Moi, pauvre petit être qui rentrerais dans le néant

      si ton divin regard ne me donnait la vie à chaque instant."