Dieu se glisse parmi nous ...

 

 

 

       Le ciel entre dans notre terre, mais pas par effraction. Il ne brise rien, ne casse rien, ne violente rien. Rien ni personne. Il se glisse parmi nous, sans même que nous puissions nous en rendre compte, comme s'il avait peur de faire peur. Il se fond dans l'incognito. Une seule personne est mise dans le coup. Et pour cause ! La seule à être au courant du plus secret des secrets d'Etat. Son secret à Elle !

       Miracle des miracles : Il voile sa Gloire, cache son éclat, contient sa puissance, limite son infinité, "temporise" son éternité...Lui, l'Immensité même, l'infini en personne...

        Voilà où  Dieu se blottit. Voilà son ciel sur terre, son palais, sa demeure. Plus resplendissante à ses yeux que les demeures royales de Salomon : Dieu lui-même vient se lover au coeur de sa création. En pleine course folle à le fuir, il la rattrape, la rejoint. Son nouvel itinéraire : descendre en elle-même pour trouver sa propre source.

              Voici que sa source n'est plus en arrière, à des années-lumière, elle est au creux d'elle-même, en ce lieu le plus intimement intime de son être. Ce lieu où la vie se transmet, se communique, se donne.

                On est dépassé par ce mystère. On n'y comprend rien, et il ne faut rien en comprendre. Faire comme Marie : accepter, adhérer,accueillir surtout... Oui, j'accueille mon Dieu dans sa manière à lui de venir jusqu'à moi. J'accueille ses méthodes et ses moyens. Ceux qu'il a choisis. J'accueille les chemins qu'il a empruntés, aussi déroutants soient -ils pour mon intelligence humaine. Je ne les remets pas en question. Je n'édulcore pas sa Parole. Je ne la discute pas. Je ne la banalise pas.  Je ne le réduis pas à ce que ma pauvre raison humaine peut en saisir. Non, je n'essaie pas de refaire son histoire à sa place. Avec Marie, je continue à chaque instant de dire : "oui".