Le secret de la joie de Marie.

 

 

           Marie aime, souffre et s'offre elle-même dans cette pure bonté dont son âme est comblée. Tout en elle est "sortie de soi". Aimée par Dieu gratuitement, elle aime pour aimer. Elle aime à son image. Comme lui, Elle aime aimer la première, gratuitement, universellement, généreusement : jusqu'au pied de la croix.

           Elle vit en continuel état de dépassement de soi. Et c'est cela le secret de sa joie. Courir au-devant des besoins d'autru, offrir à Dieu plein de belles petite - et grandes- choses qu'Il ne lui demande pas directement mais dont Elle a le secret. Non pas parce qu'il y aurait de dette à payer, de combat à livrer, de tentation à vaincre. Mais simplement parce que Dieu est Dieu : par pur amour. Comme nous rêverions d'une telle liberté.

           Et cette attitude de l'âme de Marie, elle est encore la même envers nous, aujourd'hui.

         Petite fille  de Roi, souverainement libre, Marie demeure toujours auprès de son Père : aucun regard pour autre chose que Lui.

           Ainsi, souverainement, Elle aime et donne, et se donne.

           En toute plénitude de grâce, per sola gratia :

           " Elle n'est que foi et charité. 

           Mais aussi toute espérance." (Péguy)